Restez informé

Publié 21 mai, 2019 communiqué de presse


Diesel et essence de grande qualité dans les stations-service belges

L’essence et le diesel mis à disposition dans les stations-service belges répondent très largement aux normes européennes et belges de qualité. Plus de 97 % des échantillons contrôlés étaient en effet conformes, d’après le rapport d’activités 2018 de Fapetro, le Fonds d’analyse des produits pétroliers du SPF Economie.

313347 083 19 banner newsroom 1eb1e3 large 1558356855

Au total, 9.926 prélèvements de carburant provenant des stations-services belges ont été contrôlés l’an dernier. Seuls 273, soit 2,75 %, d’entre eux n’étaient pas conformes aux normes européennes et belges de qualité. Les infractions principales concernaient les pressions de vapeur, le point d’éclair et la stabilité à l’oxydation.

Ces résultats sont en légère amélioration par rapport aux années précédentes, avec des taux de non-conformité de 3,7 % en 2017 et de 3,3 % en 2016.

En cas d’infraction, l’exploitant est informé que le produit n’est pas conforme et est tenu de se mettre en règle, ce qui est vérifié lors d’un second contrôle. De manière générale, à la suite du premier contrôle, la majorité des stations publiques prennent les mesures nécessaires pour vendre des produits conformes aux normes en vigueur.

Les Belges ont consommé en 2018 plus de 10 milliards de litres de carburant. Les contrôles de qualité de l’essence et du diesel menés par le SPF Economie sont dès lors importants et il est heureux de constater que le nombre d’infractions reste limité année après année, quel que soit le distributeur. Les Belges peuvent donc faire le plein en toute confiance.

Chantal De Pauw, porte-parole SPF Economie

Pompes privées et dépôts également contrôlés

Outre les prélèvements dans les stations publiques, Fapetro a également vérifié plusieurs échantillons prélevés dans des pompes privées de particuliers ou d’entreprises (2.637 échantillons) et dans des dépôts (541 échantillons). Le taux de non-conformité des prélèvements effectués dans les pompes privées s’élève à 4,97 % et à 2,03 % dans les dépôts. Les problèmes concernaient principalement la teneur en soufre et la stabilité à l’oxydation.

Informations de contact

Contact(s) Presse
Adresse

Rue du Progrès 50,
1210 Bruxelles