Restez informé

Publié 22 juillet, 2019 communiqué de presse


Soyez prêt pour l’arrondi des paiements

A partir du 1er décembre 2019, il sera obligatoire d’arrondir tous les montants payés en espèces (billets et monnaie) par un consommateur, ou la partie de la somme à payer réglée en espèces en cas de paiement mixte. Vous exercez une activité économique en vendant des produits ou des services à des consommateurs ? Soyez prévoyant, préparez-vous dès maintenant !

324060 money 79657 1920 cadfbb large 1563175793

Des pièces de 1 et 2 centimes qui trouent les poches, remplissent les tirelires ou encombrent les tiroirs-caisses… ce ne sera peut-être bientôt qu’un mauvais souvenir. Au 1er décembre 2019, il sera obligatoire d’arrondir le montant total à payer en espèces par un consommateur à une entreprise.

Concrètement, lors de paiements cash, il faudra toujours arrondir aux 0 ou 5 cents les plus proches, à la baisse ou à la hausse, pour autant que le paiement se déroule en présence physique simultanée du consommateur et du vendeur et que le montant à payer soit supérieur à 5 cents. En d’autres termes, il ne sera pas autorisé d'arrondir lors d’achats en ligne.

Les entreprises pourront par ailleurs décider d’étendre l’arrondi à tous les moyens de paiement autres que les espèces. Dans ce cas, l’arrondi se pratiquera sur la somme totale à payer et l'entreprise devra en informer le consommateur en affichant le texte légal suivant : « Le montant total est toujours arrondi ».

324318 090 19 arrondi infogr fr ea5384 large 1563365877

Des centimes qui coûtent cher

Deux raisons expliquent cette mesure obligeant à arrondir les paiements en espèces. D’une part, les pièces de 1 et 2 cents coûtent très cher à fabriquer (matière première, frappe, transport, etc.) ; d’autre part, différentes enquêtes montrent que leur utilisation est jugée embêtante par les consommateurs et les entreprises. Elles restent donc souvent dans les porte-monnaie ou sont thésaurisées à la maison et de nouvelles pièces doivent dès lors constamment être frappées.

 

L’objectif est donc d’accélérer la réduction du nombre de pièces de 1 et 2 cents en circulation dans notre pays, ce qui facilitera la vie des consommateurs et des entreprises et diminuera les coûts pour les pouvoirs publics. Cette mesure est largement soutenue par les principales fédérations professionnelles.

 

En tant qu'entreprise, il est impératif de se préparer dès maintenant et d’adapter éventuellement le système de  caisse.

 

Attention!

Les pièces de 1 et 2 cents restent toutefois un moyen de paiement légal. L'entreprise ne peut donc pas les refuser. Seul le législateur européen peut décider de supprimer ces pièces de monnaie.

 

Pour plus d’informations sur l’arrondi des paiements en espèces, consultez https://bienarrondir.belgium.be

 

Informations de contact

Contact(s) Presse
Adresse

Rue du Progrès 50,
1210 Bruxelles