Restez informé


Parship informe mieux ses utilisateurs

Parship, un des principaux sites de rencontres, a amélioré la présentation des informations précontractuelles sur ses sites web. C’est le fruit d’une action de contrôle coordonnée au niveau européen par l’Inspection économique du SPF Economie.

388629 091 21 newsroom img 3812231 02 f2f306 large 1619081308

Trouver l’amour sans être trompé… Voilà certainement l’intitulé qu’aurait pu porter l’action européenne de contrôle de sites de rencontres, coordonnée par la Direction générale de l'Inspection économique du SPF Economie.

Cette action s’est déroulée dans le cadre du réseau de coopération en matière de protection des consommateurs (CPC). Ce réseau permet à une autorité nationale d'un pays de l'Union européenne de demander l'aide de son homologue d'un autre État membre pour mettre fin à une infraction transfrontalière au droit européen de la consommation.

Au cours de cette action, 50 sites web dans 13 pays de l'Union européenne ont fait l’objet de contrôles, lesquels ont identifié un certain nombre de problèmes liés à des informations peu claires sur le droit de rétractation et le renouvellement du contrat.

Signe de la pertinence de ces contrôles et de l’efficacité de l’approche européenne : Parship, un des principaux sites de rencontres européens, a amélioré la présentation des informations précontractuelles sur tous ses sites internet, les alignant ainsi sur les exigences du droit européen de la consommation.

Les consommateurs devraient désormais savoir clairement ce qu'ils doivent payer s'ils ont commencé à utiliser le site de rencontres, mais qu’ils souhaitent mettre fin au contrat avant la fin du délai de réflexion de 14 jours. Ils doivent payer au prorata des jours où ils ont utilisé le service, sauf si le contrat conclu prévoit expressément qu'un ou plusieurs des services doivent être fournis intégralement dès le début. Le fait que le contrat sera automatiquement renouvelé ne doit pas non plus être caché aux consommateurs.

L’amour sans frontières… la tromperie également

Le non-respect de ces obligations constitue d’ailleurs la majorité des signalements reçus par l’Inspection économique (une quinzaine en 2020, un chiffre qui reste stable en dépit de la crise du coronavirus et de la popularité croissante des rencontres en ligne). Il est possible que le faible nombre de signalements concernant les sites de rencontres soit lié à une certaine gêne des consommateurs de porter plainte à ce sujet.

Si aucune infraction n’a été constatée en Belgique, l’Inspection économique a tout de même considéré le respect des droits des utilisateurs des sites de rencontres comme une priorité au niveau européen. Les sites populaires opèrent en effet depuis différents pays. Par ailleurs, les  victimes d’éventuelles pratiques trompeuses de ces sites sont souvent des consommateurs dits vulnérables.

4 conseils pour éviter les problèmes

  1. Privilégiez les sites connus et légitimes et vérifiez-en la réputation via un moteur de recherche. Cela vous évitera par exemple d’être victime d’un site frauduleux.
  2. Examiner les clauses du contrat : durée, renouvellement automatique et conditions de résiliation.
  3. Si vous changez d’avis, rappelez-vous que vous disposez dans tous les cas d'un droit de rétractation de 14 jours.
  4. Signalez les pratiques trompeuses via notre point de contact.

 

 

Informations de contact

Contact
Adresse

Rue du Progrès 50,
1210 Bruxelles