Restez informé


Traque l’arnaque et dis « Game over » aux escrocs !

Le SPF Economie lance une campagne de sensibilisation sur les escroqueries en ligne à l’attention des adolescents.

Fraudes aux achats en ligne, ventes pyramidales, phishing… les tentatives d’escroquerie sur internet sont nombreuses. En 2020, la Police fédérale a recensé près de 36.000 cas, soit une hausse de 41 % par rapport à l’année précédente.

Le jeune public, très actif sur internet et les réseaux sociaux, constitue une cible de choix pour les escrocs.

C’est la raison pour laquelle le SPF Economie lance ce 15 décembre une campagne de sensibilisation des 12-16 ans : #TraqueLarnaque.

Cette campagne est conçue comme un jeu (en ligne), grâce auquel nous guidons les jeunes de manière ludique à travers différents types d'arnaques et de conseils. Souvent, les jeunes reconnaissent déjà certains types d'escroqueries et nous avons l'intention d'étendre leurs connaissances avec des « power-up » (protéger, détecter, alerter). Un quiz permet aux jeunes internautes d’évaluer à quel point ils sont capables de détecter les escroqueries et via les questions fréquemment posées, ils obtiennent des conseils encore plus concrets sur ce qu'ils peuvent faire s’ils y sont confrontés.

Pour atteindre ce jeune public, la campagne est soutenue par quatre influenceurs actifs sur TikTok ou Instagram : Aaron De Groeve et Thomas Van Achteren pour les néerlandophones, Julie Verven et Jonathan Krego pour les francophones.

Au travers de vidéos diffusées en trois temps durant les deux prochaines semaines, ils livreront à leurs followers :  

  • leur expérience personnelle d’une arnaque en ligne ;
  • des explications sur les différentes arnaques courantes ;
  • des trucs et astuces pour ne pas tomber dans le piège.

Un site de campagne est également lancé. Il reprend les vidéos, les questions fréquentes, les trucs et astuces et le quiz. Il offre également la possibilité de signaler une arnaque et contient par ailleurs une rubrique à destination des parents.

La campagne sera relayée dans les écoles et auprès d’organisations de jeunesse.

Tout le monde peut être victime d'escroqueries en ligne, et les jeunes doivent être particulièrement mieux protégés. Les fraudeurs sont toujours à la recherche de nouvelles méthodes et de nouveaux canaux, et, année après année, le nombre de plaintes et de signalements augmente considérablement. Outre une approche stricte et ciblée des auteurs, une large sensibilisation est donc nécessaire. Il s'agit en effet  souvent d'un abus de confiance où la victime fournit elle-même des informations sensibles. Avec une nouvelle campagne sur Instagram et TikTok, et relayée via les écoles et les organisations de jeunesse, le SPF Economie s'adresse explicitement aux adolescents. Dans un premier temps, nous espérons ainsi mieux armer jusqu'à 500 000 jeunes contre diverses formes de fraude en ligne.

Pierre-Yves Dermagne, ministre de l’Economie

Les fraudeurs sont de plus en plus créatifs et les jeunes sont désormais partout confrontés à la fraude en ligne. Cette campagne a pour but de les sensibiliser à ce sujet. Et qui de mieux pour le faire que des gens de leur âge, qui montrent que tout le monde peut être victime de fraudeurs en ligne ? J'aimerais aussi leur rappeler un conseil personnel : si une offre semble trop belle pour être vraie, elle l'est généralement !

Eva De Bleeker, secrétaire d’Etat à la Protection des consommateurs 

 

Informations de contact

Contact
Adresse

Rue du Progrès 50,
1210 Bruxelles