Restez informé

Publié 11 février, 2020 communiqué de presse


Publicité agaçante dans votre boîte mails ?

Ces conseils vous aideront à éviter les spams

Le spamming pose un certain nombre de problèmes. Au-delà du mécontentement qu’il suscite, il génère également une perte de temps pour les particuliers et des coûts pour les entreprises ou les fournisseurs de services (téléchargements, lecture, suppression, logiciels de filtrage…). Le spamming constitue également une intrusion dans la vie privée (collecte sauvage et non consentie des adresses e-mail). Il est par ailleurs très fréquent que les spams renferment un contenu illégal, par exemple une publicité interdite pour des médicaments ou des produits contrefaits.

344769 290 19 banner internet 1000x653 5d3c18 large 1580995357

Comment dès lors éviter ou limiter le spamming ?

Pour éviter que l’on obtienne votre adresse e-mail et d’être victime de spams, voici quelques règles de prudence à respecter :

  1. Évitez de communiquer votre adresse e-mail privée sans raison et à n’importe qui. Mieux vaut créer une seconde adresse pour l’inscription à certaines newsletters, la participation à des forums ou à des concours, les achats en ligne…
  2. Si l’origine du message ou l’identité de l’émetteur vous paraît douteuse, évitez d’ouvrir l'e-mail, d’y répondre  ou de cliquer sur les liens. Évitez également d’ouvrir les fichiers joints au message : certains e-mails « publicitaires » non désirés visent non pas à vous vendre un produit mais à vous voler des données personnelles ou à vous infecter par un virus.
  3. Ne communiquez pas à des tiers des e-mails d’autres personnes sans leur consentement. Ne rendez pas visibles pour tout le monde les adresses e-mail de vos correspondants lorsque vous transférez un e-mail : utilisez plutôt les champs invisibles (de type Cci/Bcc/Ccc).
  4. Installez un bon anti-virus et un bon anti-spam et mettez-les régulièrement à jour.

Vous êtes victime de spam ? Que pouvez-vous faire ?

  1. Utilisez un outil anti-spam pour vous désabonner des spams et newsletters.
  2. Si vous reconnaissez l’émetteur de l'e-mail comme fiable et que vous ne souhaitez plus recevoir leurs e-mails (par exemple newsletter d’un journal), vous pouvez vous désinscrire. Mais si vous ne connaissez pas l’émetteur et que vous pensez qu’il s’agit d’un e-mail frauduleux, nous vous conseillons de ne pas cliquer sur « Se désinscrire » mais plutôt de bloquer l’adresse e-mail en l’indiquant comme « courrier indésirable » puis en vidant votre corbeille régulièrement.
  3. En cas de problème, signalez-le à notre Point de Contact.

Informations de contact

Contact(s) Presse
Adresse

Rue du Progrès 50,
1210 Bruxelles