Restez informé

Publié 25 janvier, 2023


Les marges des entreprises peu impactées par le Covid

Bien que certains secteurs de l’économie belge aient été durement touchés par les confinements, la tendance générale indique un impact limité sur leurs marges en 2020 et une tendance à la hausse pour l’année 2021. C’est ce qu’il ressort d’une étude de l’Observatoire des prix.

Le contexte actuel de forte inflation, marqué par une forte pression sur les coûts de production, rend essentielle l’analyse du niveau et de l’évolution des marges des différents secteurs économiques. C’est la raison pour laquelle l’Observatoire des prix consacre son rapport sur le fonctionnement des marchés en Belgique à cette thématique.

Cette étude aborde d’abord l’évolution de la rentabilité des différents secteurs durant la décennie pré-Covid (2010-2019) et réalise une comparaison avec les pays voisins. Il en ressort que les marges ont davantage augmenté en Belgique que dans la moyenne des pays voisins au cours de cette période pré-Covid, avec toutefois des différences entre les secteurs.

38f869c9 e971 4962 8ac2 a860010650d0

Ensuite, l’étude mesure l’impact de la crise du Covid sur les marges des différents secteurs. Si certains, comme ceux liés au tourisme, à l’horeca, aux services aux personnes et aux services auxiliaires des transports, ont été durement touchés par les confinements, la tendance générale indique un impact limité sur le niveau des marges en 2020 et une tendance à la hausse pour l’année 2021. Ces résultats peuvent toutefois cacher de fortes différences entre les secteurs et entre les entreprises d’un même secteur. Par ailleurs, la présence des mesures de soutien rend difficile l’interprétation des hausses de la marge sur la période.

Il est à noter que les données détaillées actuellement disponibles ne permettent pas de couvrir l’année 2022. Ce rapport permet toutefois d’analyser dans quelle mesure les secteurs étaient déjà fragilisés ou non avant le début de la période actuelle de forte inflation. À travers les tensions sur les coûts énergétiques, sur les matières premières et sur les salaires, la crise actuelle impacte différemment les marges des entreprises et redistribue dès lors la carte des secteurs gagnants et perdants.

Enfin, l’Observatoire des prix du SPF Economie actualise dans ce rapport son outil du screening horizontal des secteurs, permettant d’analyser les secteurs de l’économie belge à travers plusieurs indicateurs relatifs à la concurrence (sur la période 2016-2020). En cette période de turbulences, cet outil révèle des tendances structurelles sur un éventuel manque de concurrence dans certains secteurs, qui demanderaient dès lors une attention particulière de la part des autorités publiques. Ainsi, par exemple, divers secteurs comme ceux des matériaux de construction, des activités de location ou du commerce sont mis en avant par ce screening, ce qui est cohérent avec les résultats des précédentes versions du rapport.

Informations de contact

Contact
Adresse

Rue du Progrès 50,
1210 Bruxelles